abécédaire sciences humaines et sociales


L'abécédaire du CASS présente plus d'une centaine de définitions de concepts en sciences sociales et humaines.

La liste des références est ici  

Consultez le glossaire à l'aide de cet index

Spécial | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Tout

Page: (Précédent)   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  (Suivant)
  Tout

D

darwinisme

  Théorie de l'évolution présentée par l'anglais Charles Darwin en 1859 dans son ouvrage De l'origine des espèces. Il y expose que la dynamique d'évolution est régie par la loi de la sélection naturelle, et donc que la survie d'une espèce dépend de sa capacité d'adaptation aux enjeux posés par le changement. Le darwinisme social est l'extension aux sociétés humaines de cette théorie par un autre anglais, Herbert Spencer (1820-1903).

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Darwinisme. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici  

Déclaration

  Sur le plan juridique, une Déclaration est un texte qui proclame solennellement l'existence de droits fondamentaux inhérents à la nature même de l'homme. Ces droits "déclarés" ou droits naturels sont inaliénables (on ne peut les abolir), sacrés (on ne peut les modifier) et imprescriptibles (que le temps ne peut faire disparaître). Ces droits ont toujours existé, la Déclaration ne fait que les "révéler". Ainsi en est-il de la Déclaration française des droits de l'homme et du citoyen, de la Déclaration de l'indépendance américaine ou de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Déclaration. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici  

démocratie

  La demokratia vient du grec demos, peuple et kratein commander, pour désigner le gouvernement par le peuple considéré en tant que citoyen, i.e. jouissant du droit de cité.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Démocratie. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici  

déviance

  Un comportement jugé suffisamment différent du comportement normal tel que défini à un moment précis, dans des circonstances données et par une personne et un organisme donné.

Source: (Ribordy, 1990 : 229), suggérée par Benoit Gaulin, enseignant en sociologie, cégep Ahuntsic.
La liste des références est ici  

domestic system

  Système de production qui exploite la main-d'oeuvre des campagnes, abondante et non régie par le système des corporations. Il se développe au XVIe siècle, dans le secteur textile, par des marchands-fabricants qui contrôlent toutes les étapes de la production, depuis le traitement de la laine brute jusqu'à la confection des tissus. Ils paient à la pièce et font leur profit par la vente du produit fini sur les marchés urbains.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
domestic system. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici  

droit de cité

  Dans la polis grecque, ce sont les droits qui définissent la qualité de « citoyen ». Ils permettent de prendre part à l'élaboration des lois, mais ils obligent également à prendre part à la défense de la cité. Au départ, la citoyenneté est liée à la propriété foncière. Mais avec les crises du VIe siècle a.n.è., la citoyenneté sera définie selon la richesse (réformes de Solon). Au Moyen-Âge, les droits de cités se confondent avec les droits de bourgeoisie reconnus par la commune.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Droit de cité. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici  

droits naturels

  Les droits naturels sont au coeur d'une philosophie qui s'épanouit à l'aube des Temps Modernes et selon laquelle des principes immuables et universels, issus de la Nature, définissent la condition humaine. Ainsi, de par sa "nature humaine", chaque individu possède un certain nombre de droits innés : le droit à la vie, à la sécurité de sa personne, à posséder et protéger ses biens, etc. Il en découle que tous les hommes possèdent les mêmes droits puisqu'ils appartiennent tous à la même nature humaine. Cette idée est à l'origine de la promotion et de la défense des droits de l'homme.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Droits naturels. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici  

É

économie souterraine

  L'économie souterraine comprend des activités qui peuvent être à la fois productives du point de vue économique et tout à fait légales (à condition qu'elles respectent certaines normes ou réglementations), mais délibérément soustraites au regard des pouvoirs publics, par exemple pour éviter le paiement d'impôts ou pour ne pas avoir à respecter certaines normes ou exigences administratives.

Source: Économie souterraine. (s. d.). Dans le glossaire de Statistique Canada. Repéré à https://www.statcan.gc.ca/fra/cen/gloss/gloss_e, suggéré par Yvan Urunuela, enseignant en économie, cégep Ahuntsic.
La liste des références est ici   .

élite

  Comprend les personnes et les groupes qui, par suite du pouvoir, qu'ils détiennent ou de l'influence qu'ils exercent, contribuent à l'action historique d'une collectivité, soit par les décisions qu'ils prennent, soit par les idées, les sentiments ou les émotions qu'ils expriment ou qu'ils symbolisent.

Source: (Rocher, 1968 : 412), suggérée par Benoit Gaulin, enseignant en sociologie, cégep Ahuntsic.
La liste des références est ici  

E

emploi

  Dans le Système de comptabilité nationale, l'emploi est défini comme la participation de toutes les personnes, tant les salariés que les travailleurs autonomes, à une activité productive qui se situe dans le domaine de la production du Système de comptabilité nationale, et qui est entreprise par une unité institutionnelle résidente.

Source: Emploi. (s. d.). Dans le glossaire de Statistique Canada. Repéré à https://www.statcan.gc.ca/fra/cen/gloss/gloss_e, suggéré par Yvan Urunuela, enseignant en économie, cégep Ahuntsic.
La liste des références est ici   .


Page: (Précédent)   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  (Suivant)
  Tout