abécédaire sciences humaines et sociales


L'abécédaire du CASS présente plus d'une centaine de définitions de concepts en sciences sociales et humaines.

La liste des références est ici  

Consultez le glossaire à l'aide de cet index

Spécial | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Tout

M

marginalité

  État dans lequel se trouvent des individus, groupés ou non, qui fonctionnent en dehors des normes ou des valeurs reconnues par un groupe ou une société.(...) La marginalité recoupe une réalité liée à un phénomène d’exclusion sociale et de stigmatisation pour les personnes qui sont dans l’impossibilité de correspondre à la conformité telle qu’elle est définie. C’est la société qui détermine quels individus seront victimes d’exclusion et de stigmatisation en fonction de certains critères, comme le rapport avec le travail, le mode de vie ou la non-participation à la vie sociale.

Source: (Denis et al., 1991 : 202/210), suggérée par Benoit Gaulin, enseignant en sociologie, cégep Ahuntsic.
La liste des références est ici  

martyr

  Du grec martur, témoin. Le martyr est celui qui témoigne de sa foi dans le christ en subissant le martyre, c'est-à-dire en souffrant et mourant comme Jésus lors de sa Passion. Le martyre devient un idéal pour certains croyants qui aspirent à la vie éternelle. Les martyrs font l'objet d'une grande dévotion au sein de l'Église chrétienne primitive comme l'attestent le culte des reliques et la pratique du pèlerinage.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Martyr. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici   .

mécénat

  De Mécène, un riche ministre d'Auguste, célèbre pour son encouragement et son soutien aux poètes et aux artistes à Rome au premier siècle de notre ère. Son nom est resté associé à la protection des arts. Il peut se présenter sous diverses formes, privée ou publique. Au XVe siècle, son rôle fut déterminant dans l'éclosion de la Renaissance artistique.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Mécénat. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici   .

mercantilisme

  De l'italien mercantile, commerce. Doctrine économique en vigueur entre 1600 et 1850 et qui postule que la puissance d'un État est fonction de ses réserves en métaux précieux (or et argent). Pour protéger et accroître ces réserves, les États européens mettent en place des politiques économiques protectionnistes et enserrent leurs possessions dans un "pacte colonial" contraignant.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Mercantilisme. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici   .

mésolithique

  Âge de la pierre moyenne. Période intermédiaire entre la fin de la dernière glaciation et la découverte de l'agriculture, soit entre -12 000 et -8 000 ans environ.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Mésolithique. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici   .

minoen

  De Minos, nom d'un roi légendaire de Crète. L'archéologue anglais Arthur Evans s'en est inspiré pour nommer la civilisation crétoise du bronze égéen (- 2000 à -1450) qui est aussi dite palatiale (voir de mot), en raison de l'importance des grands palais qui semblent dominer cette civilisation et dont le rayonnement en Méditerrannée orientale constitue une thalassocratie. (voir de mot).

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Minoen. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici   .

modernité

  La modernité est associée à l'institutionnalisation du pouvoir dans la figure de l'État, à travers une constitution, et à la mise en place d'une régulation essentiellement politique des rapports sociaux, correspondant à l'encadrement des pratiques sociales par un ensemble de règles et d'institutions issues de la pratique législative. Le fondement d'une telle configuration réside dans le principe de la souveraineté du peuple, dont la citoyenneté est la traduction du point de vue de la participation politique, et qui trouve sa légitimation dans l'idéologie rationaliste des Lumières. C'est à travers elle que sont justifiés d'une part le principe de l'égalité et de la liberté naturelles des hommes et de leur participation égale aux décisions collectives, d'autre part, l'idée que le citoyen est l'expression de la raison et que les règles issues de la délibération politique sont justes et ont une prétention à l'universalité.

Source: (Bonny, 1995 : 18), suggérée par Benoit Gaulin, enseignant en sociologie, cégep Ahuntsic.
La liste des références est ici  

monachisme

  Du grec monakhos, seul. Retiré du monde, le moine recherche l'extase mystique par la pratique de l'ascétisme (voir de mot). Paradoxalement, c'est cet idéal érémétique (solitaire) qui donnera naissance à la vie en communauté monastique. Les moines vivent selon une règle stricte qui partage leur journée en temps de prière, de travail et d'étude. Les monastères vont se multiplier pour former de vastes réseaux d'institutions qui seront à l'origine d'une première renaissance des arts et de la culture qui culminera au XIe siècle dans l'art roman.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Monachisme. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici   .

monarchie

  Du grec monos, seul et kratein, commandement. La monarchie est le gouvernement d'un seul. Ce pouvoir est héréditaire. On appelle « dynastie », une lignée de monarques relevant du même ancêtre. Elle est dite de droit divin lorsque qu'elle est sanctionnée par la volonté de Dieu. Elle est absolue lorsque le monarque dispose de la totalité du pouvoir politique. Elle est constitutionnelle lorsque l'autorité politique du monarque est limitée par une constitution.

Source: Louise Forget, enseignante en histoire, cégep Ahuntsic.
Monarchie. (s. d.). Dans le glossaire de l'Atelier d'histoire. Repéré à https://sites.google.com/site/latelierdhistoire/le-glossaire.
La liste des références est ici   .

mouvement social

  Un ensemble d'actions qu'accomplissent les groupes sociaux pour définir leur propre identité sociale en opposition aux valeurs et aux rapports sociaux dominants, et pour proposer un nouveau projet de société visant à transformer cette société.

Source: (Campeau, 1993 : 325), suggérée par Benoit Gaulin, enseignant en sociologie, cégep Ahuntsic.
La liste des références est ici